L’activité agricole était dominante au village jusqu’au XIXème siècle. Dès le début du XXème siècle, tissages, minoterie, laiterie, tuilerie offrirent une diversification et une expansion jusqu’à leur disparition dans les années 1970.

Aujourd’hui, l’artisanat du bâtiment et des PME maintiennent quelques emplois, tandis que l’agriculture fait vivre cinq familles.

Le tourisme constitue un réel potentiel de développement avec :

- le lac, qui attire pêcheurs et amateurs de sports nautiques, et baigneurs,

- les paysages, que promeneurs, vététistes et cavaliers parcourent avec bonheur,

- un patrimoine historique, avec la Grange Dimière, lieu d’exposition d’art contemporain.